Programmes d’histoire, de l’ambition à la désillusion

Laurence de Cock, professeure d’histoire-géographie et membre du collectif Aggiornamento. © L. de Cock.
Laurence de Cock, professeure d’histoire-géographie et membre du collectif Aggiornamento. © L. de Cock.

À peine sortie de sous le boisseau, la première mouture des programmes d’histoire provoquait une levée de boucliers entraînant leur réécriture. La version finale est fortement critiquée par les membres du collectif Aggiornamento. Laurence de Cock, professeure d’histoire-géographie et membre de ce collectif, s’en explique à l’Ajéduc.

Ajéduc : Pourquoi les membres du collectif Aggiornamento préféraient-ils la première mouture de la réforme des programmes d’histoire ?

Laurence de Cock : « Cette première mouture proposait des thèmes volontairement très larges et surtout des approfondissements au choix. Pour la première fois, on donnait aux enseignants la possibilité d’une véritable modulation de leur progression. C’était l’opportunité de donner une consistance autre qu’incantatoire à la formule de « liberté pédagogique ».

C’était également une porte ouverte à la redéfinition de l’évaluation des enseignants, qui ne se ferait plus sur le respect de la lettre d’un programme, mais davantage sur le dialogue autour de ses choix. Ces programmes étaient un défi à la profession, peu habituée à cette souplesse ; la gageure était de taille et stimulante.

Lire la suite

Publicités

L’Ajéduc fait son cinéma !

dis-maitresse-web

« Dis Maîtresse ! », qui sort en salle le 25 novembre, accompagne une classe de « tout-petits », des enfants âgés de moins de trois ans, toute une année scolaire. Ils habitent au cœur des Minguettes, à Vénissieux, dans le Rhône.

Nous vous proposons en avant-première une projection-débat avec Jean-Paul Julliand, réalisateur du film, le lundi 12 octobre,  de 11 heures à 13 heures. 

Où ? au cinéma  Le Chaplin Denfert, 24, place Denfert-Rochereau, 75014 Paris.

Merci de vous inscrire dès que possible via ce sondage DOODLE.

En savoir plus : Le site du film
La page Facebook